AGGLOMÉRATION D'ALÈS : URGENCE DÉMOCRATIQUE !

Réunion le 17 janvier 2017 à 18h30. En cette nouvelle année 2017, l’Agglomération d’Alès s’agrandit de 23 communes. Les 73 communes représentent 132 000 habitants.

Malgré l’opposition de la majorité des communes la fusion a été imposée aux communes par le préfet. En effet était pointée la difficulté voire l’impossibilité d’exercer une véritable démocratie : comment les maires, les élus, les citoyens sont informés, débattent dans un territoire aussi grand ?

ales agglo logo

Les débats n’existent quasiment pas. Le bureau des maires est une chambre d’enregistrement. Le conseil communautaire reçoit, 5 jours avant le conseil, des dizaines de pages de délibérations à avaliser immédiatement quasiment sans débat.

Il devient donc difficile de maîtriser les enjeux. Les bureaux d’études se substituent aux élus pour décider.

Se posent alors plusieurs questions :

  • Comment débattre valablement d’un projet de golf dont les citoyens ne veulent
    pas ?
  • Comment prendre en compte les difficultés rencontrées par les habitants
    victimes d’inondations ?
  • Comment les élus communautaires auraient pu déceler dans le budget annexe de l’assainissement un prêt toxique de 15 M€ qui se transforme en 48 M€ sans aucun investissement nouveau ? La différence astronomique de 33 M€ est une pénalité infligée par la banque pour sortir de ce prêt toxique.

Les élus et ceux qu’ils représentent, les citoyens, sont victimes de ce fonctionnement qui ne peut plus durer.

Contribuables de cette agglomération, nous n’acceptons pas d’être privés d’informations et de débats.

Nous proposons de relancer un collectif de vigilance de l’agglomération avec les élus qui le souhaitent, les associations qui ont des revendications et projets pour le territoire, des citoyens intéressés.

Nous vous invitons
au foyer de Massillargues-Atuech
pour débattre et organiser notre action
le 17 janvier 2017 à 18h30.